L’enfant intérieur : le sensoriel

March 25, 2017

Le très jeune enfant, celui qui n’a pas encore la parole, perçoit et pressent le monde avec l’ensemble de son corps et de ses sens. Son corps est donc le pont entre lui et l’extérieur.

*

L’enfant sensoriel est également sans tabou ni jugement. Il vit selon ce qui l’anime, ce qu’il ressent, ce qu’il désire, ce qui l’émotionne sans peur ni limitation (ce sont les peurs de l’extérieur, bien souvent des parents qui vont le freiner). L’enfant, par nature, est dans l’action, la curiosité, la découverte… L’inconnu est JOIE !

*

L’enfant utilise son corps pour exprimer son Amour débordant. Il est tactile, sensitif et DÉMONSTRATIF. L’enfant, quant à l’Amour qu’il porte, ne le garde pas pour lui, il donne, embrasse, caresse, touche ! Toucher avec ses mains, sa bouche, l’ensemble de son corps. Ses câlin sont « pleins » car il n’est pas dans le contrôle ni dans la condamnation de ce qu’il éprouve et ce qu’il fait. Il Aime avec toute la force de son Cœur.

*

Il voit, s’émerveille, son regard perce. Ses sens sont affûtés et sont sa manière de découvrir et, se découvrir, dans ce monde.

*

Il exprime également ses émotions sans censure : colère, tristesse, joie, etc. Il ne réprime pas. L’enfant sensoriel n’a pas la perception de bien ou de mal, ce qu’il l’émotionne est simplement là et donc il le manifeste. (C'est le non accueil des adultes notamment des parents qui vont le faire refouler ce qu’il ressent)

*

L’enfant sensoriel est en cela un enseignant et il est bon pour l’adulte de le laisser l’inonder car il ramène au corps, aux sensations, aux émotions, à l’écoute de Soi, de ses désirs. Cet enfant apporte l’action sans peur ni entrave. L’adulte vient alors, par la connaissance de Soi, aiguiller l'Être dans ses ressentis (pourquoi il y a douleur ? peur ? émotion ?  Il permet de comprendre ce qu’il ressent). L’union des deux (adulte, enfant) permet l’équilibre et apaise aussi l’égo. Il permet de descendre de la tête (sans la nier) pour ressentir par le Cœur et le Corps. Le mariage corps et « tête » permet de vivre pleinement par son corps tout en comprenant l’expérimentation.

*

Accueillir en Soi, ce jeune enfant, ce n’est pas le visualiser dans une discussion car il est sensitif, c’est lui laisser l’opportunité de guider l’adulte dans le ressenti de son corps.C'est donc accepter le lâcher prise !  Il apporte alors l’insouciance et l’innocence d'Être. Il ouvre au champ de tous les possibles. Il permet à l’Être Conscient de jouir de son existence. Il permet d'Aimer dans la pleine délectation de donner et recevoir par son corps. Le corps « redevient » alors divin… <3

 

Céline Maitrī (14/10/16)

https://www.desvaguesalame.com/

 

Vous pouvez partager ce texte en respectant de le conserver dans son intégralité, de citer la source et le site : https://www.desvaguesalame.com/. Merci également de le laisser avec son visuel qui l'accompagne.

 

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Liste de l'ensemble des articles

April 5, 2017

(Re)Découvrez plus de 200 articles dans ces différentes catégories :

- Blessures

- De Cœur à Corps

- Ego

- En deçà et au delà

- Enfant intérieur

- Méta...

1/1
Please reload

Catégories
Posts Récents