Le devoir de réussite

June 29, 2017

Il y a un dogme qui pousse au devoir de réussite, de faire comme il faut, d’exceller, d’être « bon », de bien apprendre et restituer ses leçons, de mieux faire (par rapport à Soi, à la famille ou aux autres), de gagner.

*

Mais que signifie l’action si elle n’emplit pas le cœur d’allégresse ? Cela se transforme en non-sens et en poids… La réussite soumet à un devoir (notamment d’uniformité), de limitations, d’obéissance (délaisser ainsi sa capacité à discerner) et de non joie.

*

Il est important de sortir du contrôle obligeant l’Être à réussir sa vie personnelle, professionnelle, amicale, amoureuse, etc. Il n’a pas à se conformer à un bonheur préfabriqué (imposé par la norme) ni à l’obligation de succès (qui sous-entends le possible échec). L’Être se trouve alors avec une pression qui le coupe de sa justesse, de son bien-être, sa paix intérieure, sa joie. Il peut ainsi se retrouver à faire des choses qui ne lui conviennent pas du tout, s'épuiser et s'y tuer à petit feu. Mais il peut aussi s'éteindre à faire quelque chose qui le transportait au départ car il a oublié la joie de son inspiration. Le devoir de réussite l'obsédant, il s’obscurcit, il peut même finir par baisser les bras et délaisser ses projets... 

*

Par quoi l’Être est-il motivé derrière cette quête de réussite ? En répondant à cette question, il va alors écouter ce qui vibre à l’intérieur de lui. Ainsi, il peut percevoir si son action vient d’une obligation, d’un attachement ou d’un désir profond émanant de tout son être. S’il est contraint à la réussite par quelque chose qui l’enferme, qui ne le rend pas heureux, qui l’amène à se sentir obligé, le pousse à faire des choix qui ne sont pas en accord avec lui, alors il se fait violence. Si son action est un devoir, c’est qu'elle n’est pas juste pour lui, il est donc primordial d’en sortir.  Si son initiative provient d’un désir profond de son Âme, que cela sonne juste, l’Être a donc à sortir de la réussite et rester concentré sur la joie de son projet. Il n’a pas à réussir ni d’obligation de résultat, c’est la Joie qui met dans son ouvrage qui va le propulser dans sa réalisation.

*

Sortir des préceptes et idéologies imposés par l’extérieur, c’est opter de suivre sa voie et sortir de cette obligation de réussite. C’est alors être à contre-courant, faire des choix libres, s’axer dans la plénitude au lieu de la pression, la joie au lieu du jugement, la liberté au lieu du devoir, la légèreté au lieu de crouler sous le poids. Sortir de la réussite, c’est dire « non » à l’enfermement quitte à venir bousculer sa zone de confort, ses habitudes, ses proches. Sortir de la réussite, c’est dire « oui » à Soi, c’est s’emplir de félicité dans ses pensées, actions. L’Être retrouve sa spontanéité, il s’investit dans ce qui l’inspire, il est dans la volonté qui le transporte à surmonter des potentielles difficultés. La Joie l’anime, ôtant contraintes et exigences et éclaircit ses pensées. Il s'amuse à réaliser ses projets. Il est dans ce qu’il fait et cela fait toute la différence !

 

Céline (16/06/17)

https://www.desvaguesalame.com/

 

Vous pouvez partager ce texte en respectant de le conserver dans son intégralité, de citer la source et le site : https://www.desvaguesalame.com/. Merci également de le laisser avec son visuel qui l'accompagne.

 

 

 

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Liste de l'ensemble des articles

April 5, 2017

(Re)Découvrez plus de 200 articles dans ces dix catégories :

- Amour

- Blessures

- De Cœur à Corps

- Ego

- En deçà et au delà

- Enfant intérieur

- Métamorpho...

1/1
Please reload

Catégories
Posts Récents

November 11, 2019