Demande affective

January 11, 2018

Lorsqu’adulte, l’Être est dans l’incapacité de se livrer en totalité à l’Amour, c’est qu’il y a une blessure non résolue. La demande affective inassouvie, qui peut être mêlée tout à la fois à son rejet (demande paradoxale), est l’expressivité d’un manque et met soit comme l’autre dans l’obligation de tenir un rôle.
*
C’est une blessure d’enfant. L’enfant existe et ne peut survivre sans l’amour de ses parents ou de la figure parentale. Mais si un parent ou les deux sont dans l’incapacité de lui en donner (décès, maladie, absence, troubles psychologiques, noyés dans leurs propres souffrances, etc) et qu’il n’y a aucune communication donc explication, l’enfant se nourrit alors d’un vide affectif qu’il cherche à combler toute sa vie. En grandissant, il peut aller dans des dépendances affectives ou, à l’opposé, dans un contrôle affectif. Cela peut se traduire par de la jalousie, de la possessivité, de l’amour conditionnel, des rejets, être dans l’incapacité de poser ses limites et de se respecter, être dans l’hyper contrôle, interdire à l’autre ci ou ça, mettre des barrières à soi et/ou à l’autre, ne pas montrer ses sentiments, manque de tendresse, d’actes, ne pas être démonstratif, etc. Il peut y avoir alors la peur d’être célibataire ou se fuir dans la solitude, être impérativement en couple (quitte à se déchirer) ou encore multiplier les conquêtes.
*
L’Être cherche alors dehors à combler sa souffrance d'enfant. Or, ce manquement, personne ne peut venir le réparer, c’est une blessure passée qui se rejoue simplement. L’Être est donc enchaîné à sa douleur et la transpose à l’autre qu’il enchaîne inconsciemment à lui. En face, l’autre peut venir un temps « rassurer » mais à un moment donné un des protagonistes manifestera un rejet, ce qui viendra rejouer la blessure originelle : l’enfant non considéré dans sa demande d’amour.
*
L'Être a donc à accueillir sa souffrance et se bercer dans son Coeur. Il a à se connecter à son enfant intérieur et l'enlacer de ses bras protecteurs et aimants. Ainsi, l'Être va venir se réparer de l'intérieur pour combler ce vide affectif. Il a à apprendre à se cajoler, embrasser cet enfant en lui qui a tant besoin d’Amour. Il a à l'embrasser de toute son affection pour lui affirmer qu’à partir d’aujourd’hui il est aimé éternellement. En apaisant cet enfant intérieur, en le remplissant, l'Être va se libérer et aussi libérer les autres de toute attente ou demande affective à son encontre.
*
Ainsi, l'Être se libére du passé qui rejaillit et le réclame pour accueillir le présent et les autres sans leur demander qu'ils viennent le guérir. Se sentant alors plein il peut s'abandonner dans son Coeur. C’est dans ce Cœur emplit d’Amour qu'il peut se ressourcer, se rassurer et s'offrir... 
*
Céline Maitrī (11/06/16)

https://www.desvaguesalame.com/

 

Vous pouvez partager ce texte en respectant de le conserver dans son intégralité, de citer la source et le site : https://www.desvaguesalame.com/. Merci également de le laisser avec son visuel qui l'accompagne.

 

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Liste de l'ensemble des articles

April 5, 2017

(Re)Découvrez plus de 200 articles dans ces dix catégories :

- Amour

- Blessures

- De Cœur à Corps

- Ego

- En deçà et au delà

- Enfant intérieur

- Métamorpho...

1/1
Please reload

Catégories
Posts Récents

November 11, 2019