Comment se manifeste l'ego ? 16. Pression

April 29, 2018

Je me mets la pression. Je me contrains dans le « falloir », le « devoir », l’obligation de réussite, du résultat, du « bien faire », du « mieux faire », de la perfection et/ou encore dans la peur de l’échec, du « mal faire », du ratage, etc. Je me charge la tête et le corps d’exigences qui m’avilissent et m’empoisonnent.

*

Où est ma Joie lorsque je croule sous la pression ? La pression me place dans un autoritarisme qui me force et me met sous tension. Je suis alors tourmenté(e), irritable, stressé(e), dans les questionnements, des scénarios, je tourne en boucle, me surcharge de travail, ou encore j'avance la tête dans le guidon complètement coupé(e) des autres et de qui je suis. La joie ne peut plus être présente dans ma tête, mon corps ni mes actions puisque je suis dans l’obligation. Pire encore, je suis parfois si habitué(e) à la pression et de suivre des normes que je trouve cela normal…

*

Chut !!! J’arrête de me maltraiter !

Si la pression vient de l’extérieur pourquoi je m’y soumets ? Pourrais-je donc sortir de mon rôle de victime en m’affirmant et me repositionnant ? Personne ne peut m’obliger à quoique ce soit sauf si je l’autorise (bien souvent inconsciemment).

Si la pression vient de l’intérieur (majoritairement), c’est que je suis mon propre tortionnaire. Formaté(e) à l’obéissance et l’asservissement, je deviens alors un despote qui me contraint, m’oblige, m’astreint, me tourmente et me presse. Pourquoi me fais-je autant de mal tout(e) seul(e) ?

*

Je sors de la pression en revenant à mes désirs. Qu’est-ce que je souhaite ? Qu’est-ce que je ne souhaite pas ? Qu’est-ce que je veux ? Qu’est-ce que je ne veux pas ? Qu’est ce qui est bon pour moi ?

*

J’écoute mes intuitions, mon cœur qui s’emplit d’allégresse lorsque je me dirige vers mes désirs. Je me détache alors de la pression qui ne sert à rien ! (sauf à me faire du mal). Je me concentre sur mon impulsion intérieure, ma sérénité, ma Joie. Alors, je peux faire face aux éléments peut-être moins agréables qui peuvent se placer sur la route de mes désirs. Je place mon désir dans mes intentions, ce qui me permet d'accueillir et d'assumer ce qui me semble plus contraignant.

Et si je me rends compte qu’il n’y a pas de désir mais uniquement de la pression liée à de l’obligation alors je cesse d’aller dans une voie qui ne me correspond pas. Ou, je vois en elle, les avantages que cela peut m’apporter (pour y placer de la joie) et, s’il n’y a rien, je ne me fourvoie pas ! S’il n’y a pas de joie, c’est que cela ne me convient pas et qu’il est temps que je sorte de cette situation ! Je prends mon courage à deux mains pour m’actionner vers ma justesse intérieure et changer !

*

La pression me détourne de ma Joie, elle me pousse à faire ce qui ne me convient pas ou à crouler sous les contraintes, elle me donne des pensées qui me sont néfastes. Alors, dès que je sens que la pression se dessine dans ma tête, je reviens à mes désirs pour discerner ce qui m’est juste ou non. Je me reprendrai mille fois, cent mille fois, des millions de fois si nécessaire mais je ne m’enchaînerai pas davantage et je me décide de m’éveiller et vivre.

 

Céline (28/04/18)

https://www.desvaguesalame.com/

 

Vous pouvez partager ce texte en respectant de le conserver dans son intégralité, de citer la source et le site : https://www.desvaguesalame.com/. Merci également de le laisser avec son visuel qui l'accompagne.

 

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Liste de l'ensemble des articles

April 5, 2017

(Re)Découvrez plus de 200 articles dans ces dix catégories :

- Amour

- Blessures

- De Cœur à Corps

- Ego

- En deçà et au delà

- Enfant intérieur

- Métamorpho...

1/1
Please reload

Catégories
Posts Récents

November 11, 2019