Comment se manifeste l'ego ? 23. Incuriosité

September 9, 2019

 

Je m'assois dans mes certitudes, mes croyances, mon train-train et ma vie. Ma zone de confort est ma limitation d'esprit. Alors, je n'enrichis pas mes pensées. Je ne cultive pas mon esprit, je ne l'aiguise pas, ne l'abreuve pas. Je ne cherche donc ni à m'instruire, ni à apprendre ni à connaître. Je ne ressens pas non plus par mes sens et ma sensibilité en m'ouvrant à ce qui m'entoure, la nature ou l'art, à quoi bon ? Je m'en fous

*

Je ne suis pas curieux-se. J'ai la tête dans le guidon, aveugle à mon fort intérieur et sourd à ma faim qui m'appelle à nourrir mon esprit. Mais ce dernier va réclamer sa pitance et je vais alors l'alimenter par des distractions qui m'abrutisse, me ternisse et m'occulte de mes ressentis. 

*

Mon incuriosité me ferre et m'enferme dans des pensées connues mais qui me gangrènent. Je ne me remets pas en question, ne prends pas mes responsabilité, me rassure dans les habitudes, rejette les changements et les avis différents de moi. Je suis fermé-e et excluant-e. Tout ce qui peut déranger mes systèmes de pensées auxquels je suis fermement attaché-e est perçu comme des atteintes et je peux alors me montrer oppressif-ve et vindicatif-ve.

*

Stop ! Mon manque de curiosité m'éteint. La curiosité, dans son étymologie, provient du mot latin "cura" (cure, curatif), en italien cela vient du mot "ulcire" qui signifie sortir, trouver la sortie, c'est donc la capacité à prendre soin de soi et à changer. Elle permet donc de  raviver et de pousser vers les cimes. La curiosité ouvre et élargit l'esprit. Elle déploie les sens, la sensibilité et rend le coeur joyeux. Elle régénère les pensées, affûte et affine l'esprit, peaufine la capacité à discerner et bouscule les certitudes et convictions. Par ce qu'elle fait bouger, elle responsabilise et ouvre à des actions nouvelles voire innovantes. La curiosité sort de la stagnation, elle fait donc mouvoir la créativité intellectuelle, sensorielle, artistique, manuelle, etc. La curiosité élève.

*

J'apprends donc à m'ouvrir l'esprit en lui apportant une nourriture nutritive et enrichissante sans pour autant basculer dans la boulimie d'informations et de sensations. Dans la mesure, je me cultive pour m'agrandir et me fleurir. Si je sais sélectionner ce qui me vivifie, je ne rejette ni ne juge pour autant ce que je ne souhaite pas assimiler. Ce qui ne me semble pas bon ou utile pour moi peut l'être pour autrui. Peu importe, je me centre sur mes besoins, mes aspirations, ce qui m'éveille et je m'anime de ces quintessences. Je me reprendrai mille fois, cent mille fois, des millions de fois si nécessaire mais, je ne m’enchaînerai pas davantage et je me décide de m’éveiller et vivre.

 

Céline (08/19)

https://www.desvaguesalame.com/

 

Vous pouvez partager ce texte en respectant de le conserver dans son intégralité, de citer la source et le site : https://www.desvaguesalame.com/. Merci également de le laisser avec son visuel qui l'accompagne.

 

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Liste de l'ensemble des articles

April 5, 2017

(Re)Découvrez plus de 200 articles dans ces dix catégories :

- Amour

- Blessures

- De Cœur à Corps

- Ego

- En deçà et au delà

- Enfant intérieur

- Métamorpho...

1/1
Please reload

Catégories
Posts Récents

November 11, 2019