Secrets, non-dits, silences Acte 4 : Le secret

April 5, 2017

Le secret : cache une Vérité que l’Être déclare comme irrévélable selon son histoire, ses propres blessures, ses principes, sa perception de la vie. Le secret est souvent couvert par une impulsion d’un acte d’Amour venant protéger l’autre ou les autres. L’intention est honorable mais finalement le secret est un acte d’amour déguisé pour se « protéger » Soi… L’Être prend, seul(e), la décision, avec sa propre grille de valeur, que l’autre n’est pas en mesure ou en capacité de recevoir ce qu’il cache. Il n’y a rien de mal à cela, c’est un choix qui a été opté à un moment donné qui a trouvé sa justesse.
*
Or, le secret implique qu’on ôte à l'autre d’accueillir ce qui se joue pour lui et de se mettre en action face à cela. Faire un secret c’est prendre le pouvoir sur l’autre… même si, au départ l’intention semble vertueuse !
*
Le secret laisse ainsi une empreinte négative sur Soi et sur l’autre qui, même s’il ne sait rien, ressent un déséquilibre qu’il ne peut nommer. Il y a quelque chose qui lui est amputée d’une certaine manière.
*
Le secret s’inscrit généralement dans le temps (parfois sur des générations). Mais il devient fardeau, autant pour celui qui le subit que pour celui qui le porte. En effet, ce dernier doit tout faire pour qu’il ne soit pas révélé. Cela a pour conséquence des alliances mais aussi des loyautés (familiales) non visibles : le clan, à travers les egos, a alors la primauté sur l’âme… Et ceux qui ne collaborent pas ou ne l’acceptent pas, seront simplement exclut, toujours pour protéger le clan.
*
Et plus le temps passe plus le secret devient lourd et paradoxalement trouve sa normalité. Le révéler ce serait alors se renier soi même et la divulgation serait alors synonyme de mensonge et trahison… C’est un cercle vicieux enchaînant et créant des liens qui nécrosent…
*
Un secret révélé amène souvent beaucoup de colère : les mécanismes mis en place pour cacher la vérité sont mis en lumière. L’Être se sent malmené et trahi, mutilé aussi. Avec le temps, soit la personne adhère et justifie elle-même son comportement à générer des secrets (car les secrets sont contagieux !) ou soit elle est dans la rébellion et ne les tolère plus, ils sont assimilés à des mensonges. Ne comprenant pas pourquoi d’autres utilisent ces stratagèmes qui blessent avec plus de force quand les secrets se révèlent alors que cela aurait été bien plus gérable si cela n’avait jamais été camouflé, sa souffrance l’amène à une intolérance de ceux qui le pratiquent. Dans l’excès, il est dans une haine de l’autre (le porteur du secret et ceux qui en sont complices) mais aussi dans une recherche effrénée de vérité : « qu’est ce qu’on m’a encore caché ? » L’Être s’écrie au nom de la franchise pour révéler ses vérités qui peuvent être une simple interprétation frauduleuse sans prendre la peine de réfléchir aux conséquences de ses actes…
*
Les premiers usent du secret comme un mécanisme de protection, ils sont dans l’évitement et la fuite. Les autres y voient un mécanisme de manipulation et seront agressifs et dans la confrontation.
*
Dans un cas comme dans l’autre, il est possible de s’en libérer <3
*
Céline Maitrī (09/15)

https://www.desvaguesalame.com/

 

Vous pouvez partager ce texte en respectant de le conserver dans son intégralité, de citer la source et le site : https://www.desvaguesalame.com/. Merci également de le laisser avec son visuel qui l'accompagne.

 

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Liste de l'ensemble des articles

April 5, 2017

(Re)Découvrez plus de 200 articles dans ces dix catégories :

- Amour

- Blessures

- De Cœur à Corps

- Ego

- En deçà et au delà

- Enfant intérieur

- Métamorpho...

1/1
Please reload

Catégories
Posts Récents

November 11, 2019